Blanc-Mesnil Animation

Au niveau national

En sa qualité d’association loi 1901 la gestion de l’ifac est assuré par un Conseil d’Administration composé de membres adhérents émanant de ses activités et de membres de droit. Celui-ci se réunit en moyenne tous les deux mois. Il assure la mise en œuvre du projet associatif 20…- 20…
Le rapport d’activités est présenté chaque année lors de l’Assemblée Générale qui statue sur les orientations et élit le Conseil d’Administration.

Au niveau de l’établissement

Après la prise en main du marché par l’ifac, il était nécessaire de mettre en place des instances qui permettent aux habitants et aux usagers de nos centres sociaux de participer au fonctionnement de nos structures grâce à la mise en place du Comité de pilotage et des conseils de maison.

Ces instances sont de véritables outils pour améliorer la qualité de vie dans nos centres et de nos actions.

Les partenaires institutionnels, associatifs, habitants et usagers s’y impliquent activement et veillent au respect des principes qui ont présidé à ces installations.

2 Instances

1. Comité de Pilotage
La circulaire relative à l’animation de la vie sociale, du 20 juin 2012, donne un nouveau cadre au fonctionnement des centres sociaux, notamment l’appréciation des partenaires et financeurs, en particulier pour estimer la viabilité de la structure et la faisabilité du projet social. Le centre social comme intermédiaire point d’appui pour le développement des politiques institutionnelles au regard des problématiques publiques, le comité de pilotage est un espace de concertation et de coordination du projet social.
Notre comité de Pilotage a été constitué en juin 2016. Il est composé des principaux financeurs de nos projets et des différentes instances institutionnelles et professionnelles ayant une intervention sur les quartiers de notre implantation.
Chaque membre du comité de pilotage désigne pour un an ses représentants qui interviendront dans les différents groupes de travail thématique.
Il a pour rôle de fixer les orientations, de veiller à la cohérence des projets et de valider les actions et les projets proposés par le Conseil de Maison.
Le Comité de Pilotage a validé le principe de suivi des trois projets centres sociaux.

2. Conseil de Maison
Il a pour rôle de :
- Faire valoir les besoins et problèmes sociaux du territoire ;
- Avancer des propositions d’action en cohérence avec nos missions ;
- Participer à l’évaluation des actions de nos centres ;
- Éventuellement prendre en charge l’animation de certaines actions et activités de nos centres.

Il est composé de :
- Six membres (à parité) d’utilisateurs du centre
- Trois représentants d’associations partenaires du centre
- Un membre du conseil de quartier
- La direction du LBMA ou son représentant
- Le directeur du centre
- Un(e) représentant(e) des salarié(e)s

Le conseil de maison est désigné pour une durée d’un an.
Le conseil de maison doit être multigénérationnel et mixte.
Le conseil de maison se réunit six fois dans l’année sur ordre du jour écrit, envoyé huit (8) jours avant la date de réunion prévue. Il le fait à l’initiative de la direction du centre et du représentant(e) du conseil de maison. Il peut se réunir à tout moment sur demande des deux tiers de ses membres ou du directeur du centre, sans toutefois dépasser deux demandes inopinées. Son rôle est consultatif. Les membres donnent leur avis et font des propositions sur toute question liée au fonctionnement du centre, de son projet et de ses actions. Il peut à son initiative inviter à ses réunions toute personne estimée compétente pour enrichir la réflexion et les débats du conseil de maison.

Ils ont pour rôle de centraliser les données pour l’élaboration de chacun des diagnostics, pour l’élaboration des projets sociaux. Ils analysent, évaluent les besoins et les problématiques en fonction des territoires.
Ils veillent à la mutualisation des moyens en fonction des projets et actions proposés par les groupes de travail et veillent à l’implication des habitants dans la construction du projet.
Chaque centre social met en œuvre son conseil de Maison.

Au niveau national

En sa qualité d’association loi 1901 la gestion de l’ifac est assuré par un Conseil d’Administration composé de membres adhérents émanant de ses activités et de membres de droit. Celui-ci se réunit en moyenne tous les deux mois. Il assure la mise en œuvre du projet associatif 20…- 20…
Le rapport d’activités est présenté chaque année lors de l’Assemblée Générale qui statue sur les orientations et élit le Conseil d’Administration.

Au niveau de l’établissement

Après la prise en main du marché par l’ifac, il était nécessaire de mettre en place des instances qui permettent aux habitants et aux usagers de nos centres sociaux de participer au fonctionnement de nos structures grâce à la mise en place du Comité de pilotage et des conseils de maison.

Ces instances sont de véritables outils pour améliorer la qualité de vie dans nos centres et de nos actions.

Les partenaires institutionnels, associatifs, habitants et usagers s’y impliquent activement et veillent au respect des principes qui ont présidé à ces installations.

2 Instances

1. Comité de Pilotage
La circulaire relative à l’animation de la vie sociale, du 20 juin 2012, donne un nouveau cadre au fonctionnement des centres sociaux, notamment l’appréciation des partenaires et financeurs, en particulier pour estimer la viabilité de la structure et la faisabilité du projet social. Le centre social comme intermédiaire point d’appui pour le développement des politiques institutionnelles au regard des problématiques publiques, le comité de pilotage est un espace de concertation et de coordination du projet social.
Notre comité de Pilotage a été constitué en juin 2016. Il est composé des principaux financeurs de nos projets et des différentes instances institutionnelles et professionnelles ayant une intervention sur les quartiers de notre implantation.
Chaque membre du comité de pilotage désigne pour un an ses représentants qui interviendront dans les différents groupes de travail thématique.
Il a pour rôle de fixer les orientations, de veiller à la cohérence des projets et de valider les actions et les projets proposés par le Conseil de Maison.
Le Comité de Pilotage a validé le principe de suivi des trois projets centres sociaux.

2. Conseil de Maison
Il a pour rôle de :
- Faire valoir les besoins et problèmes sociaux du territoire ;
- Avancer des propositions d’action en cohérence avec nos missions ;
- Participer à l’évaluation des actions de nos centres ;
- Éventuellement prendre en charge l’animation de certaines actions et activités de nos centres.

Il est composé de :
- Six membres (à parité) d’utilisateurs du centre
- Trois représentants d’associations partenaires du centre
- Un membre du conseil de quartier
- La direction du LBMA ou son représentant
- Le directeur du centre
- Un(e) représentant(e) des salarié(e)s

Le conseil de maison est désigné pour une durée d’un an.
Le conseil de maison doit être multigénérationnel et mixte.
Le conseil de maison se réunit six fois dans l’année sur ordre du jour écrit, envoyé huit (8) jours avant la date de réunion prévue. Il le fait à l’initiative de la direction du centre et du représentant(e) du conseil de maison. Il peut se réunir à tout moment sur demande des deux tiers de ses membres ou du directeur du centre, sans toutefois dépasser deux demandes inopinées. Son rôle est consultatif. Les membres donnent leur avis et font des propositions sur toute question liée au fonctionnement du centre, de son projet et de ses actions. Il peut à son initiative inviter à ses réunions toute personne estimée compétente pour enrichir la réflexion et les débats du conseil de maison.

Ils ont pour rôle de centraliser les données pour l’élaboration de chacun des diagnostics, pour l’élaboration des projets sociaux. Ils analysent, évaluent les besoins et les problématiques en fonction des territoires.
Ils veillent à la mutualisation des moyens en fonction des projets et actions proposés par les groupes de travail et veillent à l’implication des habitants dans la construction du projet.
Chaque centre social met en œuvre son conseil de Maison.